LA MPP, LE CAT ET LES REGROUPEMENTS DES ALLIES D’ETIENNE TSHISEKEDI EN CONCLAVE AU CENTRE CANA / LA PROSPERITE

LA MPP, LE CAT ET LES REGROUPEMENTS DES ALLIES D’ETIENNE TSHISEKEDI EN CONCLAVE AU CENTRE CANA

Le CAT, le MPP et le Front pour le Peuple en action. Rassemblement : Lisanga Bonganga au front pour la réunification
Le 06/04/2017
CONF PR MPP 4

Depuis hier, mercredi 5 avril 2017, des journées de réflexion politique ont été ouvertes sous l’égide de la plateforme ‘’Coalition des Alliés du Président Etienne  Tshisekedi ‘’ -CAT- que chapeaute Jean-Pierre Lisanga Bonganga. C’était dans la salle CANA, située dans la commune de la Gombe. En toile de fond de ces assises figure la ferme intention de rechercher les voies et moyens devant permettre au Rassemblement de recouvrir son  unité d’antan, mais encore, de permettre à cette méga-plateforme de faire face aux enjeux du moment. ‘’A cet effet, nous lançons un appel pressant et patriotique à toutes les autres plateformes constituantes du Rassemblement afin qu’au plus tard demain, l’unité du Rassemblent soit recouvrée en vue de répondre aux attentes de notre population ‘’, lançait Lisanga Bonganga dans son mot d’ouverture. ‘’Nous avons décidé d’organiser ces journées de réflexion politique en marge d’activités à entreprendre pour la mise en œuvre effective de l’accord du 31 décembre 2016 pour dégager des pistes des solutions eu égard aux difficultés de sa mise en œuvre. Ces assises nous donneront aussi l’opportunité de tirer une conclusion du discours du Chef de l’Etat sur l’état de la Nation ‘’, fait-il noter.  En organisant ces journées, Jean-Pierre Lisanga Bonganga assure que l’objectif est de donner la contribution de la CAT, de la MPP et le Front du Peuple à la résolution de la crise provoquée par l’arrêt des pourparlers de la CENCO. Ci-dessous, l’intégralité de son speech.

LE RASSEMBLEMENT

COALITION DES ALLIES DU PRESIDENT ETIENNE TSHISEKEDI

DUSCOURS D’OUVERTURE DES JOURNEES DE REFLEXION POLITIQUE DANS LA SALLE CANAN DANS LA COMMUNE DE LA GOMBE/KINSHASA

Honorables députés,

Distingués invités,

Mesdames,

Mesdemoiselles et Messieurs ;

De prime abord, il m’est un devoir de vous remercier pour avoir accepté de rehausser de votre présence à la présente cérémonie. C’est une preuve éloquente de la priorité que vous accordez à l’intérêt supérieur de la nation et à l’unité du Rassemblement.

EN suite, je tiens à rappeler que la Coalition des Alliés du Président Etienne  Tshisekedi (CAT), signataire de l’accord du 31 décembre 2016 ainsi que des autres plateformes signataires de l’acte de Genval , à savoir : la Majorité Présidentielle Populaire et le Front du Peuple, FP en sigle, depuis toujours, mènent des actions en faveur de la consolidation de la démocratie en République Démocratique du Congo et la construction d’un Etat de droit en soutien à la luette du Président Etienne Tshisekedi ;

C’est ainsi que plusieurs autres plateformes se sont attachées aux actions fédératrices d’Etienne Tshisekedi autour de l’Etat de droit et la démocratie. Voilà comment est né, à Genval, le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, et dont nous avons l’obligation, en tant qu’alliées du président Etienne Tshisekedi, d’heureuse mémoire, de maintenir l’unité.

A cet effet, nous lançons un appel pressant et patriotique à toutes les autres plateformes constituantes du Rassemblement afin qu’au plus tard demain l’unité du Rassemblent soit recouvrée en vue de répondre aux attentes de notre population.

Dans la perspective de la lutte que nous menons depuis des années, il m’importe de noter comme un adage le dit :

– On peut tout nous refuser,

– On peut tout nous dire,

– On peut tout nous interdire, sauf nous empêcher de réfléchir

En effet après avoir évalué l’ampleur de la crise qui mine en ce moment notre pays, la Coalition des Alliés du Président Etienne Tshisekedi, la Majorité Présidentielle Populaire et le Front du Peuple s’étaient résolus d’organiser des journées de réflexion politique sous le thème ; l’accord politique du 31 décembre 2016, enjeux et perspectives de son application ‘’ en vue de trouver des solutions idoines pour sortir notre pays de la crise, cette décision avait été prise depuis le samedi 1er avril 2017 et les invitations étaient déjà distribuées.

Nous avons décidé d’organiser ces journées de réflexion politique en marge d’activités à entreprendre pour la mise en œuvre effective de l’accord du 31 décembre 2016 pour dégager des pistes des solutions eu égard aux difficultés de sa mise en œuvre. Ces assises nous donneront aussi l’opportunité de tirer une conclusion du discours du Chef de l’Etat sur l’état de la Nation.

En organisant ces journées, notre objectif est de donner la contribution de la CAT, de la MPP et le Front du Peuple à la résolution de la crise provoquée par l’arrêt des pourparlers de la CENCO. Il importe de noter que nous tenons à partager cette contribution avec nos partenaires du Rassemblement.

Nous rappelons que les divergences qui font que l’accord ne soit pas appliqué dans sa globalité sont nées de :

  1. La restructuration du Rassemblement et ses conséquences qui ne sont plus à démontrer
  2. Mode de nomination du Premier Ministre issu du Rassemblement
  3. La Présidence du Conseil National de Suivi de l’Accord à la suite du décès du Président Etienne Tshisekedi
  4. Le rôle de la CENCO après le dialogue

Il s’avère nécessaire de noter que la démocratie est la volonté de la majorité populaire et non celle de la totalité du peuple. Alors, ‘’quelles sont les difficultés qui font que l’accord ne soit pas appliqué nonobstant les divergences persistantes ? ‘’

Au-delà  des querelles sur les personnes, nous devons savoir que l’objectif est de rendre l’accord applicable en concluant et en signant l’arrangement particulier qui fait partie intégrante de l’accord qui donne la légitimé aux institutions de la République pour :

  1.  organiser les élections :;
  2. Mettre fin à l’insécurité sur presque toutes l’étendue de la République ;
  3. Assurer au peuple la solution du problème lié au social ;
  4. Décrisper le climat politique par la libération des détenus et prisonniers politiques notamment Eugène DIOMI NDONGALA, Michel MBONEKUBE et Gustave BAGAYA MUKWE.

Pour mener à bon port ces journées de réflexion politique ; deux commissions ont été créées, à savoir :

  1. La communication politique qui se chargera de la question liée  à la crise au Rassop et à l’application de l’accord de la Saint Sylvestre ;
  2. La commission juridique et stratégique qui va réfléchir sur le règlement intérieur du rassemblement.
  3. Par ce mot, je déclare les journées de réflexion politique ouvertes.

Pour la CAT,

Jean-Pierre Lisanga Bonganga,

Coordinateur

http://www.laprosperiteonline.net/affi_article.php?id=13375

Publicités
Cet article a été publié dans rdc. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s